L'intelligence artificielle (IA) révolutionne le secteur bancaire de cinq façons

Cheyenne Noelle 31 juillet 2019 Finance

l'avenir de la banque

Entre les nouvelles lois en vigueur, les menaces accrues pour la sécurité dues à la fraude et la pression croissante des consommateurs pour une meilleure expérience client, les pratiques bancaires traditionnelles sont rapidement devenues obsolètes.

Pour relever ces défis, les banques se sont tournées vers la transformation numérique afin de conserver leur avantage concurrentiel sur tous les fronts, les premiers adoptants étant les plus récompensés. Les analystes et les experts estiment que l'IA permettra au secteur bancaire d'économiser environ 1 000 milliards de dollars d'ici 2030.

Selon La science narrativeEn effet, 32 % des banques participant à leur rapport 2018 intègrent déjà dans leurs processus l'analyse prédictive, les moteurs de recommandation, la reconnaissance vocale et les temps de réponse. Les principales raisons pour lesquelles les banques ne sont pas encore plus nombreuses à participer ? Le coût, le manque de talents et les systèmes existants continuent de figurer en tête de liste. Les banques ayant plus de 100 milliards de dollars d'actifs sont 75 % plus susceptibles d'utiliser l'IA, contre 34 % pour celles qui ont moins de 100 milliards de dollars d'actifs.

Malgré le coût, les plus grandes banques du monde proposent de nouveaux moyens d'attirer et de fidéliser les clients, d'améliorer leurs processus et d'économiser de l'argent comme jamais auparavant. Lisez ce qui suit pour découvrir cinq façons dont l'IA révolutionne le secteur bancaire.

Ways AI révolutionne le secteur bancaire

1. Lutter contre la détection des fraudes et réduire les risques de sécurité

Grâce à l'internet et à l'introduction des services bancaires mobiles, les banques sont de plus en plus contraintes de protéger les données et les biens des consommateurs contre les menaces à la sécurité. L'usurpation d'identité, la cyberfraude, les transactions terroristes et le blanchiment d'argent sont autant de domaines à risque.

Si vous êtes un auditeur humain, il y a une probabilité indéniable que des erreurs se produisent. Comme l'IA peut analyser des centaines de transactions en temps réel, le risque d'erreur est moindre. Les banques prennent également des décisions plus rapidement grâce à la nature agile de l'intelligence artificielle. Bloquer un virement bancaire frauduleux, vérifier un taux de change ou approuver une transaction par carte de crédit peut se faire en quelques secondesplutôt que de longs délais d'attente comme c'était le cas auparavant.
2. Amélioration de l'accueil et de l'engagement des clients
Les premières impressions sont cruciales, et vous n'en avez qu'une. Ce mantra est devenu la force motrice des banques qui cherchent de nouvelles des moyens d'améliorer leur expérience client. 
Mais l'embarquement en douceur a traditionnellement un prix élevé, en fait, Thomson Reuters dit que 92 % des entreprises ont estimé que les processus d'intégration actuels de la méthode "Know Your Customer" (KYC) coûtent environ 28,5 millions de dollars par an. C'est une somme considérable pour les banques qui cherchent à réduire leurs coûts tout en renforçant leur engagement envers leurs clients.
Dernièrement, la réponse à l'amélioration de l'embarquement et de l'engagement des clients a été l'IA. Grâce à de nouvelles technologies comme l'apprentissage automatique et l'IA conversationnelle, les clients peuvent accéder plus rapidement aux informations dont ils ont besoin, sans avoir à se rendre à l'agence. 
Vous souhaitez savoir s'il est intéressant d'investir dans l'amélioration de l'expérience client ? Selon McKinseypour chaque augmentation d'un point de la satisfaction du client à l'embarquement sur une période de dix points Score net du promoteur (SNP) il y a une augmentation de 3 % des recettes des clients". Pour les banques, cela représente 15 millions de dollars supplémentaires par an de bénéfices.

(Source : Unsplash)

3. Augmentation de la productivité grâce à l'automatisation

Le secteur bancaire est un secteur conservateur par tradition, qui s'appuie fortement sur des processus manuels, sur la transmission informelle de connaissances entre les agents de crédit et sur le service à la clientèle en personne. Au cours de la dernière décennie, les banques ont choisi d'adopter l'IA pour améliorer l'efficacité au niveau de l'entreprise. De l'augmentation de la vitesse de travail du personnel à l'accélération du cycle de vie des prêts, les banques constatent une accélération des taux de productivité et un service à la clientèle soutenu par l'IA grâce aux nouvelles technologies.
Par exemple, une banque peut optimiser ses opérations en mettant en place une couche numérique qui relie tous les flux de travail en une seule vue globale pour le personnel. En définissant clairement les rôles, les tâches et les méthodes de travail, le back office peut se concentrer moins sur les tâches banales et répétitives et davantage sur un service orienté vers l'action pour les clients.
L'un des cas d'utilisation les plus puissants de l'automatisation pour améliorer une banque est COIN par JPMorgan Chase, un "plate-forme de renseignement sur les contrats qui a permis à la banque d'économiser plus de 360 000 heures de travail grâce à des robots capables d'analyser les contrats avec une efficacité sans précédent".
4. Assistance à la clientèle 24 heures sur 24, 7 jours sur 7

Traditionnellement, toute plate-forme de service à la clientèle est limitée par des facteurs humains. Les centres d'appels qui fonctionnent 24 heures sur 24 peuvent s'appuyer sur des haut-parleurs non natifs ou des systèmes automatisés qui ne peuvent pas répondre aux questions des clients de manière approfondie ou rapide. Avec les chatbots, l'assistance permanente aux clients devient une réalité.

Les recherches montrent déjà que la communication numérique est également l'option préférée. Un récent enquête de LivePerson indique que 67 % des clients préfèrent interagir avec les chatbots qui fournissent une assistance à la clientèle, en raison de la rapidité et de l'efficacité avec lesquelles ils règlent les problèmes. L'IA conversationnelle rendue possible par l'apprentissage automatique et le traitement du langage naturel (NLP) permet à ces robots non seulement de répondre de manière appropriée, mais aussi de converser d'une manière plus intuitive et plus humaine.
Les assistants financiers virtuels comme Erica par Bank of America aident les banques à servir des millions d'utilisateurs chaque année, en leur fournissant des informations proactives pour aider les clients à prendre des décisions bancaires plus judicieuses tout en améliorant leur expérience globale.

5. Réduction des coûts et efficacité
Nous avons déjà expliqué que l'IA aide le secteur bancaire à faire des économies. Ces technologies offrent un aperçu incroyable des clients, ce qui n'est pas possible avec les humains. En ce qui concerne l'apprentissage approfondi, les banques sont capables d'établir des liens entre des sections de données volumineuses. Ces connexions peuvent permettre de réduire les coûts, d'accélérer la prise de décision et de diminuer la complexité des systèmes en traitant les données plus rapidement qu'auparavant.

Par exemple, l'adoption de la technologie numérique "Know Your Customer" peut réduire le délai d'exécution de 90 % et les coûts d'embarquement de 70. Pour de nombreuses banques, cela représente des millions de dollars chaque année qui pourraient être réinvestis dans leurs budgets d'innovation.

Redéfinition du secteur bancaire

Les banques changent de plus en plus chaque jour, en raison d'un marché de plus en plus volatile et de l'évolution rapide de la législation. Pour garder une longueur d'avance et conserver leur avantage concurrentiel, les banques se tournent vers l'IA afin d'offrir de meilleures solutions bancaires à leurs clients, qu'ils soient nouveaux ou fidèles.

Grâce à l'IA, le secteur bancaire peut rationaliser la comptabilité, rassembler et consolider les données, réduire les coûts des différentes branches d'activité, créer une stratégie d'expérience client extraordinaire, offrir une assistance 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 et réduire considérablement la fraude.

Ces informations peuvent permettre d'améliorer la productivité des opérations commerciales, de renforcer l'engagement des clients, de mettre en place une identification complète des risques et de répondre aux exigences de conformité, etc. L'intelligence artificielle permet de mettre en place les services bancaires du futur dans le présent, et de produire de meilleures solutions pour demain.

Vous souhaitez adopter l'IA pour votre banque ? ProcessMaker s'est associé au fournisseur d'automatisation des processus robotisés (RPA), Automation Anywhere, pour aider les banques comme la vôtre à garder une longueur d'avance. Pour en savoir plus sur notre partenariat stratégique, cliquez ici.

À propos de ProcessMaker :
ProcessMaker est une société internationale SaaS américaine dont le siège est à Raleigh-Durham, en Caroline du Nord. Nous fournissons une assistance clientèle complète, des formations et des services professionnels aux grandes entreprises qui ont besoin de solutions de flux de travail hautement personnalisées avec notre logiciel de gestion des processus d'entreprise (BPM). Notre produit phare Low-Code est le choix préféré de nos clients en raison de sa grande capacité de personnalisation avec peu de connaissances en programmation nécessaires, ce qui fait de Low-Code une solution facile à utiliser pour les équipes non techniques.

    Restez au courant des nouvelles et des idées de ProcessMaker

    Mise à jour sur la protection de la vie privée
    Nous utilisons des cookies pour rendre les interactions avec notre site web et nos services faciles et significatives. Les cookies nous aident à mieux comprendre comment notre site web est utilisé et à adapter la publicité en conséquence.

    Accepter